Le Black Friday (ou vendredi noir, pour les non anglophones), est un phénomène marchand datant des années 60 aux Etats-Unis. Apparu depuis quelques années en France, le Black Friday que l’on pourrait qualifier de jour de super soldes ne commence pas forcément…un vendredi. Ainsi, cette année, certains magasins promettent de commencer l’opération le lundi 19 novembre 2018, soit quelques jours avant le Black Friday officiel du 23 novembre 2018 et ne la clôtureront que le 26 novembre (Cyber Monday). On parle alors d’une « Black Friday week ».

Un français sur trois se dit prêt à vouloir profiter de ces supers promotions. Le panier moyen par acheteur étant de presque 120 euros, on peut imaginer l’impact que cela risque d’avoir cette année.

Qu’est-ce que le Black Friday ?

Le Black Friday reprend la tradition américaine, qui voulait que les écritures comptables, rédigées à la main utilisent une encre rouge quand la période était déficitaire et une encre noire quand elle était, au contraire, excédentaire. L’expression est restée dans l’inconscient collectif américain comme la période idéale pour faire ses courses de Noël en profitant des promotions exceptionnelles, proposées par les enseignes durant cette journée. Les prix sont tellement réduits et l’événement a pris tant d’ampleur que bon nombre d’américains posent un jour de congé pour en profiter. En France, le phénomène est apparu en 2014 et même s’il ne peut être comparé à l’impact qu’il a sur le sol américain, il commence à faire partie des habitudes de consommation françaises.

Le Black Friday : Quel impact sur le chiffre d’affaires des entreprises ?

Amazon, qui profite largement de ce vendredi noir, double ses chances en ouvrant un commerce physique éphémère, pour l’occasion. Ceci donne une bonne indication de l’importance de cette semaine pour certaines entreprises. Le Black Friday n’est assurément pas à prendre à la légère.

Que l’on possède un magasin ou que l’on fasse de la vente en ligne, c’est l’occasion de réaliser un chiffre d’affaires conséquent. En effet, en 2015, soit un an seulement après son apparition en France, ce ne sont pas moins de 140 millions d’euros que les français ont pu dépenser en une seule et même journée. En 2016, cela a représenté 735 millions d’euro, ce chiffre ayant progressé de 30% en 2017.

Maintenant que le Black Friday 2018 s’étend sur une semaine, il y a fort à parier que ce chiffre sera battu.

Les soldes d’été et d’hiver ne bénéficient plus du même attrait qu’avant. Le Black Friday est un moyen pour les entreprises de pallier ce manque à gagner. Que ce soit en boutique physique ou en e-commerce, les français sont de plus en plus nombreux à vouloir profiter de ces aubaines.

Comment votre entreprise peut en profiter ?

Magasin physique ou site e-commerce des similarités

Le Black Friday permet d’écouler les stocks invendus pendant l’année en proposant des réductions substantielles. Même si, à l’approche des fêtes de fin d’année, les choix se portent plus volontiers sur les jouets, la part belle est faite également pour les produits high-tech et la mode.

Il est donc important, pour les entreprises, à l’approche des premières dates de renforcer leur visibilité et de proposer des offres fortes pour attirer le client.

Ceux-ci n’hésitent pas à faire des repérages, pour ne pas rater une promotion sur un objet qu’ils convoitent, il vous faudra donc ne pas négliger les jours précédents le Black Friday.

Les entreprises ont également intérêt à susciter l’intérêt des clients fidèles en proposant des ventes en exclusivité, des promotions encore plus incroyables (sans, bien entendu, tomber dans les excès et à vendre à perte ce qui est interdit en France).

Le E-commerce : The place to be

Lors de ces jours de promotion, de très nombreux acheteurs réalisent leurs achats sur le Web.

Si votre entreprise vend en ligne, le mieux est de profiter du phénomène de ventes par vagues. En effet, comme ces promotions sont proposées de façon aléatoire, à tout moment de la journée, le client va passer beaucoup de temps à surfer pour ne pas risquer de rater ce qu’il cherche à acheter à un prix cassé. Vous pouvez profiter de cela pour susciter des achats d’impulsion, en proposant des produits complémentaires.

Autre particularité à prendre en compte, les consommateurs ont de plus en plus tendance à utiliser leurs smartphones pour accomplir leurs achats. Les commerçants ont donc tout intérêt à vérifier l’efficacité de leur site e-commerce ou application web sur ce support !

Suscitant un engouement incroyable et sans connaitre de démenti, le Black Friday, quelle que soit sa durée est l’occasion pour les consommateurs et les chefs d’entreprise de tirer leur épingle du jeu.