Les cantonner à leur cœur de métier serait mal les connaitre ! Alors, soit, on les connait plus comme étant la comédienne ayant brillé dans un film d’auteur, le chanteur qui remplit des stades ou le footballeur ayant marqué le plus de buts. Mais derrière ces faits d’armes se cachent souvent d’autres aspects. Si certains n’aiment qu’à briller, d’autres profitent de cette renommée pour créer des business florissants.

Gérer sa carrière et ses équipes : Un boulot de chef d’entreprise

On peine à imaginer les personnes qui œuvrent dans l’ombre des personnalités, tant on ne voit qu’elles à l’écran, sur les scènes et les terrains. Mais une star ne réussit jamais sa carrière toute seule. Dans un premier temps, agent et manager les aident à trouver des contrats. Il faut alors arriver à conjuguer vie professionnelle et vie privée, d’autant que cette dernière est souvent exposée au feu des projecteurs. Beaucoup de professionnels du show biz le reconnaissent : Avoir du talent, c’est très bien, mais il faut aussi savoir durer.

Créer des équipes pour durer : Le défi permanent des stars

MadonaDes stars comme Madonna en sont un exemple criant. A bientôt 61 ans, cette chanteuse a toujours su, depuis la sortie de son album Like a Prayer en 1989, se réinventer, pour un succès jamais démenti. Monstre scénique, Madonna, comme d’autres ont compris, qu’il fallait toujours sortir de sa zone de confort et explorer d’autres styles, pour maintenir la fidélité du public…mais aussi en conquérir d’autres ! Pour ce faire, tout est bon : Livres, show spectaculaires, produits dérivés, les stars sont des influenceuses.

Pour les aider en cela, il leur faut également gérer un staff important. Danseurs, chorégraphes, choristes, musiciens pour les spectacles. Mais il ne s’agit ici que de la partie visible. En coulisses, ce sont des maquilleurs, coiffeurs, stylistes, assistants et autres gardes du corps, dont il faut assurer le recrutement, le salaire, l’évolution. Sans compter les comptables, juristes, avocats qui veillent sur les gains accumulés, sur les investissements judicieux, les intérêts de leurs riches et célèbres clients.

Vie professionnelle et vie privée : Les stars sont vecteurs d’emplois

Il faut alors, pour la star, arriver à suivre ce rythme effréné. Médecin personnel, psychanalyste, coach sportif, diététicien, masseuse et autres personnes affiliées à la santé et au bien-être, entourent l’actrice ou le chanteur, pour qu’il apparaisse toujours au meilleur de sa forme.

Quand les stars sont parents, il faut aussi compter sur les personnes qui vont se charger des enfants, quand elles seront en plein tournage ou en répétition. Nurses, baby-sitters, gouvernantes, enseignants privés sont alors recrutés pour pallier les moments de séparation, veiller à l’éducation des enfants.

Les stars sont donc des employeurs comme les autres : A la recherche de talents, de personnes qui sauront comprendre leurs attentes, leur exubérance créatrice, leurs caprices parfois.

Ces stars qui profitent de leur notoriété pour monter leur entreprise :

Mais si ces salariés ne se prêtent ici qu’au travail « premier » des stars, celles-ci ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Si certaines se contentent de ce qu’elles font, d’autres se font fort de casser les codes en devenant de redoutables chefs d’entreprise.

Quel type d’entreprise peut créer une star ?

Dans un premier temps, les stars créent souvent des activités connexes à leur métier principal. Les actrices et chanteuses, riches de leur expérience sous le feu des projecteurs expliquent qu’elles ont eu l’idée de cette ligne de cosmétiques bio quand elles ont compris à quel point les brushings et le maquillage abîmaient leur visage et leurs cheveux. Ligne de vêtements, de sous-vêtements, de parfums sont autant d’entreprises que les stars se plaisent à créer. Créer des bijoux ou des produits de maquillage à leur nom et c’est l’occasion de faire parler d’elles et…de créer de l’emploi. Et dans leur sillage, ce sont des designers, des stylistes, des testeurs, des couturières qui sont alors employés pour faire vivre ces entreprises. Les enfants sont médiatisés ? Alors la ligne de vêtements pour enfants apparaît, les soins spécifiques.

Les autres entreprises de stars :

Elles sont quelquefois connues pour certains de leurs goûts ou ont pu marquer les esprits en montrant ce qui manquait, pour l’exercice de leur métier. Aussi, les stars connues pour leur sens épicurien ouvrent un restaurant, créent un vignoble ou encore créent un label ou une boîte de production indépendante. Une façon quelquefois de tendre la main à d’autres talents émergents.

lionel messi

Certaines personnalités viennent d’un milieu modeste. L’arrivée de la célébrité peut être vue comme une revanche sur la vie. Plutôt que de dilapider leur fortune, elles fondent des associations, des fondations pour aider les plus démunis. Elles se font l’écho de problèmes sociétaux et sociaux qu’elles viennent relayer, via les médias, pour sensibiliser et récolter des fonds. Ainsi, le footballeur argentin Lionel Messi, a créé à l’âge de 20 ans une fondation pour les enfants. L’exemple des footballeurs ou des mannequins est encore plus parlant en ce sens, quand on parle de création d’entreprise.

 

Les stars : Avant la fin, renaître de ses cendres :

Si les acteurs et les actrices se plaignent quelquefois du peu de rôles que leur permette leur âge, passé 50 ans ; que dire des footballeurs, des mannequins et autres cyclistes ! Quand, dans une profession, on est considéré comme vieux à 30 ans, il faut trouver des alternatives pour ne pas sombrer dans l’oubli.

Produits de fitness, pour les sportifs, vêtements sportwear, ou se reconvertir en entraîneur sont des transitions possibles. Commenter des matches peut-être plus aisé, quand on peut se targuer d’avoir fait partie de l’équipe qui a remporté la coupe du Monde de Football. On gagne tout de suite en crédibilité. Car, quelquefois, la star est, pour le public, cantonnée à une image bien spécifique. Il faut alors prouver que l’on est « autre chose » qu’un footballeur, qu’une belle femme…

Apparition dans des films, publicités, sont des premiers pas pour sortir de leur univers et se frotter à d’autres fonctions. Certains y apprennent la réalisation, d’autres se tournent vers des œuvres caritatives. Si l’on connait George Clooney pour ses rôles dans les films et ses apparitions dans les publicités pour le café, on sait moins à quel point il est engagé dans les causes humanitaires. Ardent défenseur des droits de l’Homme, il a été nommé Messager de la Paix. En effet, l’acteur réalisateur vient souvent parler au nom des victimes de guerre, notamment. Dans ce cadre, son épouse Amal, avocate de son état, est maintenant sur le devant de la scène, pour défendre les mêmes causes. Angelina Jolie, mais tant d’autres, sont devenues vecteurs d’images pour montrer au monde ce que beaucoup cachent. Famine, guerres, violences, exécutions…

Photographes, reporters, rédacteurs sont autant de personnes qui se chargent, par le biais des stars de véhiculer ces messages. Des actions marketing, quelquefois, un engagement sincère pour d’autres, pour continuer à marquer de leur présence nos esprits et nos rétines.

Les stars. Ce mot fait rêver. Mais derrière le monde des paillettes se cache souvent une détermination sans faille et une envie d’aller plus loin encore. Quitte à se détourner un peu de la scène et des projecteurs, pour se tourner vers d’autres options. La création d’entreprise devient, alors, une autre voie. Une envie qui, quelquefois, les met à la tête d’empires financiers…