Lorsque que l’on souhaite pérenniser son entreprise ou se lancer dans une aventure entrepreneuriale en 2020, difficile de ne pas prévoir une large place, dans son business plan, pour le webmarketing et la digitalisation.

En effet, l’omniprésence de la Covid19 et le reconfinement devraient, définitivement, vous pousser vers la digitalisation de votre offre.

 

La digitalisation, c’est quoi ?

La digitalisation est le fait de transposer, d’adapter sur le web ou de dématérialiser grâce à l’informatique, son offre produit, ses services.

Presque tout peut se digitaliser. Le paiement de nos impôts, par exemple, a été digitalisé. Même faire ses courses est maintenant possible en ligne. L’envoi de courriers postaux est petit à petit remplacé par les e-mails. De nombreux autres exemples existent.

Cette digitalisation, arrivée sur le devant de la scène avec l’avènement d’internet, repose en fait, sur la transformation en version digitale d’une action que l’on pouvait autrefois réaliser de façon classique.

Ce procédé a pour but de faire gagner du temps aux gens et d’optimiser les coûts de production des entreprises ou des collectivités locales qui l’utilisent.

 

La digitalisation, un outil indispensable pour limiter l’impact de la crise

Crise ou pas crise, difficile même en temps normal d’espérer réussir son lancement d’entreprise ou de développer son entreprise sans prévoir une partie digitalisation et un budget webmarketing conséquent.

De plus, le contexte actuel renforce ce besoin et devrait pousser tous les entrepreneurs à approfondir les possibilités de développement commercial qu’offre le marketing digital et la digitalisation de son offre.

reconfinementPourquoi le digital est-il plus important depuis l’émergence du Covid19 ?

C’est relativement simple, lors du premier confinement le trafic internet a augmenté de 30%. Nous étions alors tous bloqués chez nous et nos activités principales tournaient autour de la télévision, la navigation sur le web, le ménage, la cuisine, le jardinage et le bricolage.

Impossible de sortir de chez soi !

Dans ce contexte particulier, quels sont les canaux du marketing qui vous permettent de toucher d’éventuels prospects ?

S’offre à vous, la publicité télévisée, souvent inaccessible financièrement, difficile à cibler et il est compliqué d’en mesurer l’efficacité. Il ne vous reste alors plus que la publicité sur internet, bien plus malléable, plus simple à tracer et plus accessible financièrement.

La digitalisation au cœur des nouvelles habitudes des consommateurs

Les habitudes des consommateurs ont changé et ce de façon durable visiblement.

Ils sortent moins, utilisent plus les drives, qui sont une version digitalisée de nos courses traditionnelles, achètent plus sur internet pour ne pas avoir à aller dans certains magasins physiques et continuent de passer plus de temps sur le web.

Ces changements brutaux de mode de consommation sont désastreux pour les boutiques physiques mais créent une digitalisation de la demande. Il va donc falloir s’adapter à ces évolutions afin de saisir de nouvelle opportunités de business.

 

L’Etat aide les entreprises à se digitaliser durant le reconfinement

Emmanuel Macron l’a annoncé, lors de l’annonce du reconfinement, le gouvernement a décidé d’aider les entreprises à se digitaliser. Ceci devrait encore une fois vous conforter dans l’idée que la digitalisation est l’avenir des entreprises. En effet, lors du premier confinement, les entreprises qui s’en sont le mieux sorties sont celles qui ont pris très rapidement la décision de digitaliser son offre. L’Etat l’a compris et décide, afin de limiter les faillites, d’aider les entreprises à se tourner vers le web.

Est-ce que cela va suffire à sauver les petits commerces, pas certain. Mais cela reste tout de même une mesure intéressante.

Comment bénéficier de cette aide pendant le reconfinement ?

Emmanuel Macron a annoncé le 28 octobre 2020, que des aides à la digitalisation des entreprises allaient être mises en place, afin de soutenir les entreprises et les aider à passer ce reconfinement plus sereinement.

Trois dispositifs d’aide à la digitalisation vont être lancés pour les TPE, PME et ETI :

  • Francenum.gouv.fr et Clique-mon-commerce.gouv.fr : il s’agit de 2 sites d’accompagnement à la digitalisation des TPE, PME et ETI. Le but est de sensibiliser et accompagner les entreprises de tous domaines afin de les aider o digitaliser leur offre. L’état à, notamment, mise en place des podcasts quotidiens intéressants sur la digitalisation que vous pouvez retrouver ici : France Num et Clique mon commerce
  • Les entreprises qui se sont déjà digitalisées ne seront pas en reste. Les PME et ETI de tous secteurs seront accompagnées et pourront bénéficier d’un audit, afin de trouver des solutions encore plus innovantes pour digitaliser leurs services ou produits notamment avec IA Booster, plus d’informations ici.
  • Pour les industries, encore une fois les PME et ETI qui souhaitent investir dans l’industrie 4.0 pourront bénéficier d’une aide financière de la part de l’ASP (Asp-public.fr). Cette subvention vient s’ajouter aux prêts French Fab qui permettent de financer la modernisation technologique des entreprises à hauteur de 100 000€ à 5 000 000 d’€.

Pour l’instant, je n’ai pas trouvé d’information sur les modalités détaillées pour bénéficier de cette aide à la digitalisation des entreprises. Je vous invite donc à visiter Francenum.gouv.fr qui est le nouveau portail , créé par l’état, dédié à la transformation numérique des entreprises.

 

Digitaliser son business model pour pérenniser votre entreprise

L’avenir proche du commerce ne semble pas forcément s’écrire dans les commerces physiques. Ceci ne veut pas dire qu’il faut abandonner votre projet d’ouvrir un magasin de vêtement dans un centre ville ou un centre commercial pour autant. Cependant, il va vous falloir digitaliser votre projet pour rassurer le consommateur, le fidéliser quelque soit la situation et pour pérenniser votre entreprise.

Comment digitaliser son offre ?

digitalisation offre covid Cela peut paraître compliqué, et il est vrai que rajouter une dimension digitale à votre projet de création d’entreprise, va certainement allonger un peu votre note et vous prendre un peu plus de temps.

Cependant, il faut vraiment vous rendre compte que c’est nécessaire, pour espérer vous inscrire sur la durée, aux vues de la situation sans précédent que nous vivons.

Digitaliser votre offre n’est, en fait, pas si complexe. Si vous avez prévu de monter une boutique physique, il va peut-être être nécessaire de rajouter sur votre site, une visite virtuelle en vidéo qui permettra aux internautes qui ont peur de sortir de chez eux, de voir tout de même vos nouveaux produits.

Vous pouvez également ajouter un service de livraison à domicile pour éviter les déplacements des consommateurs, ou encore si votre activité le permet, prévoyez un un drive ou un système click and collect pour que les clients potentiels puissent commander en ligne et venir chercher vos produits sans avoir à rentrer dans votre boutique

Il est également pertinent de prévoir la création d’une boutique e-commerce permettant aux personnes intéressées par votre offre d’acheter vos services ou produits sans se déplacer de leur domicile.

Depuis le début, je ne parle que de boutique physique, mais il en est de même pour les prestations de services. Si vous êtes ou si vous souhaitez devenir entrepreneur dans le domaine de la formation par exemple, il va également falloir adapter votre mode de communication et la façon de dispenser vos prestations à la situation sanitaire. Si vous êtes un prestataire de services, digitaliser votre offre est tout de même beaucoup plus simple que si vous vendiez des produits physiques. Si vous proposez de la formation ou de l’accompagnement, par exemple, il vous suffit d’investir d’un outil comme Zoom, qui permet de réaliser des rendez-vous à distance, pour faire évoluer la manière dont vous échangez avec vos prospects et vos clients.

Le coût de la digitalisation de votre activité

Oui, la digitalisation a un coût, le nier ne serait pas honnête. La conception d’une boutique en ligne est accessible à partir de 2500€. Les actions marketing pour la faire connaître sur le web ont également un coût. Il vous faudra prévoir du référencement naturel, de la publicité sur Facebook, de la publicité sur Google et j’en oublie certainement. Pour lancer un tel site, il faut compter 5000 € minimum au total.

Mais ce coût, aussi élevé soit-il, est nécessaire pour espérer subsister même en temps de crise et pour vous adapter aux nouveaux modes de consommation.

Durant le confinement, les boutiques en ligne ont perdu jusqu’à 50% de leur chiffre d’affaire. Dans le même temps, les boutiques physiques, elles, perdaient 100% de leur chiffre.

L’allongement du temps de préparation de votre projet

C’est vrai également, ajouter du marketing web et un volet digital à votre projet, va forcément repousser un peu l’ouverture de votre entreprise.

Mais c’est ce que l’on appelle, reculer pour mieux sauter.

Par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, si vous tombez sur un bon webmaster qui n’a pas un planning trop chargé, vous pouvez espérer l’avoir au bout de 2 à 3 mois. Certes ceci peut repousser le lancement de votre structure cependant, il vous est possible d’ouvrir la partie physique de votre projet avant la livraison de votre site e-commerce, par exemple. En effet, la digitalisation de votre offre ne vous oblige pas à attendre que cet aspect soit prêt pour ouvrir votre commerce physique.

 

Comment digitaliser sa communication ?

Il existe de nombreux canaux de webmarketing qui peuvent vous aider à promouvoir vos produits ou services. Mais lesquels sont les plus pertinents en temps de crise ?

Faire connaître son savoir-faire grâce au digital

De nombreuses entreprises se tournent vers de nouveaux modes de communication comme les réseaux sociaux et Youtube, par exemple, pour diffuser de l’information et partager son savoir-faire.

En effet, dans le cadre de la digitalisation, ceci semble un moyen intelligent de ce faire connaître et de rassurer les internautes sur vos compétences et votre habilitation à répondre à leurs problématique.

Ainsi, au travers de vidéos, de podcasts, d’articles de blog, de plus en plus d’entreprises digitalisent leur communication.

Le social selling, pour augmenter ses ventes

Qu’est-ce dont que le social selling ? Il s’agit en fait de vendre grâce aux réseaux sociaux. C’est l’une des méthodes les plus efficaces pour digitaliser sa communication.

Certaines personnes ont des réticences à aller vers ce type de communication. Cependant, suivant votre activité, cela peut vous permettre d’augmenter grandement vos ventes.

Pour un centre de formation, un coach ou encore un entrepreneur du web, c’est même là qu’il faut être en priorité. En effet, les gens passent énormément de temps sur les réseaux sociaux que ce soit Facebook, Instagram ou encore Linkedin, ce sont d’excellentes d’opportunités commerciales.

Sur le réseau social créé par Mark Zuckerberg par exemple, on y retrouve plus de 26 millions de français. Où donc, à part sur Google, peut-on espérer toucher autant de monde ?

De plus, les réseaux sociaux collectent de nombreuses informations sur ses membres et permettent donc au moment de lancer votre publicité de cibler très précisément et de ne toucher que vos prospects parfaits.

Digitalisation

Google Ads est l’outil de publicité de Google. Il permet de se positionner dans son moteur de recherche, instantanément, sur les mots clés qui vous intéressent.

Il faudra, par contre, prévoir un budget conséquent et régulier, si vous optez pour ce mode de publicité, afin d’espérer y apparaître durablement. En effet, si vous arrêtez de payer, vous disparaissez. Vous pouvez faire appel à un spécialiste en la matière lors de l’élaboration de votre business plan, il vous aidera à évaluer le montant mensuel ou annuel des dépenses à prévoir pour atteindre vos objectifs.

Les autres canaux de publicité digitale

Outre ces 2 canaux d’acquisition qui paraissent incontournables dans une stratégie webmarketing, il existe une multitude d’autres solutions pour promouvoir vos produits ou services sur le web.

Nous pouvons citer les natives ads, ce sont des publicités qui se fondent sur un site ou un article de blog, pour faire croire qu’elles font partie de ce dernier. Vous pouvez en voir en bas des articles du magasine l’Equipe.fr, par exemple.

Il y a également, l’affiliation qui consiste à trouver des partenaires qui vont promouvoir votre offre sur leur média en contrepartie d’une commission, si une vente est effectuée grâce à leurs actions.

Ou encore l’e-mailing, moins efficace que par le passé, car nos boites mails sont toutes noyées sous les offres commerciales. Cependant, ce canal peut être un sérieux atout dans votre stratégie digitale pour garder le contact avec vos prospects, par exemple.

Et enfin, l’inboud marketing qui est une technique de marketing digital intéressante. Elle permet de faire vivre le prospect en l’alimentant de contenus intéressants, jusqu’à ce qu’il soit prêt à acheter chez vous.

 

Trouvez plus d’idées pour réussir la digitalisation de votre communication en lisant notre article : Comment trouver de nouveaux clients ?

 

Les risques de la digitalisation

La digitalisation est certainement l’avenir de nombreuses entreprises, elle n’en comporte pas moins quelques risques.

En effet, la cybercriminalité et la sécurisation des données sont ses principaux ennemis. En effet, stocker des informations personnelles, réaliser des transactions en ligne, ou encore faire reposer son activité sur un site internet peut être risqué. En cas de piratage, c’est toute votre entreprise qui est en danger. Les données sensibles de vos clients peuvent, également, être plus facilement exposées.

Il va donc falloir, pour avoir l’esprit libre, prendre des précautions et bien sécuriser vos nouveaux outils digitaux.

 

Vous l’aurez compris, la crise liée au Covid19 a changé beaucoup de choses. Il est possible que l’élaboration future d’un vaccin puisse de nouveau faire revenir les habitudes de consommation à la normale. Cependant, en attendant cela, il est primordial, pour envisager votre aventure entrepreneuriale sur le long terme, d’imaginer une digitalisation de votre entreprise et de faire la part belle au marketing web.