En 2010, une étude montrait que les français changeaient de métier 3 fois au cours de leur carrière professionnelle. En 2020, ce chiffre est passé de 3 à 5 fois. Pour aider les gens dans leurs différentes reconversions, devenir formateur professionnel semble être une très bonne opportunité.

De plus, le secteur de la formation n’a pas trop souffert de la crise sanitaire. Au contraire même, les formateurs qui ont réussi à se digitaliser ont pu profiter du temps libre des personnes qui étaient en chômage partiel et du dispositif du CNE pour augmenter leurs ventes de formations.

Voyons donc ensemble comment devenir formateur professionnel dans les meilleures conditions, étape par étape.

 

Pourquoi devenir formateur pro est une bonne idée ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous pousser à devenir formateur pour adulte. Détaillons ici les principales :

 

Les français changent plus souvent de métier

Les français vont donc changer, en moyenne, 5 fois de domaine d’activité tout au long de leur vie professionnelle. C’est 5 fois plus que nos grands-parents, qui eux passaient toute leur carrière dans la même entreprise à réaliser les mêmes tâches.

Cette statistique risque de progresser encore, notamment à cause de la crise sanitaire qui va pousser certaines personnes à changer d’orientation professionnelle.

Les salariés, les créateurs d’entreprise et les chômeurs auront donc besoin de plus en plus de formateurs compétents qui pourront leur délivrer un enseignement de qualité pour atteindre leurs objectifs.

 

Pour aider les gens, tout en partageant votre savoir

Personnellement, c’est cet aspect-là qui m’a fait aller vers la formation pour adulte. En effet, après 5, 10 ou 15 ans d’expérience professionnelle, vous avez surement acquis de solides compétences et un savoir-faire qu’il serait intéressant de partager. Devenir enseignant pour adulte permet cela. Le savoir que vous détenez peut surement intéresser de nombreuses personnes qui seront heureuses de gagner du temps grâce à votre retour d’expérience.

C’est très plaisant de gagner sa vie en partageant son savoir-faire et en aidant les stagiaires, qui suivront votre enseignement, à se reconvertir ou à monter en compétence.

 

Les différents financements possibles aident à vendre des formations

En effet, l’état (avec le FNE), le Pôle Emploi, le CPF, les OPCO et autres fonds de formation aident les salariés, les chômeurs et les entrepreneurs à se former régulièrement. Les personnes et entreprises qui utilisent ces fonds actuellement ne sont que trop peu nombreuses. Le droit à la formation fait partie de notre société et tant mieux ! Il permet à tout individu d’accéder au savoir au travers de différents dispositifs, que la plupart des gens ne connaissent pas.

Ces différents modes de financements de formation possibles sont des alliés précieux au moment de chercher des clients. Imaginez que votre formation puisse ne rien coûter à un stagiaire qui souhaite la suivre ! C’est tout de même plus simple à vendre qu’un site internet, du coaching ou tout autre prestation qui n’a pas la chance de pouvoir bénéficier de ces fonds de formation.

C’est, certainement, ce qui pousse de nombreuses personnes à se tourner vers le métier de formateur en freelance.

 

Les étapes pour devenir formateur ?

Voyons ensemble quelles sont les différentes étapes pour devenir formateur professionnel.

 

Identifier la bonne formation qui va trouver son public et être professionnelle

Pour commencer, il va vous falloir trouver et créer la bonne formation.

Mais qu’est-ce qu’une bonne formation ? C’est un enseignement qui :

  • Répond à une problématique et résout un souci essentiel pour les gens. Ceci est très important, il faut vous assurer que votre formation va vraiment trouver son public.
  • Peut être pris en charge par un OPCO, le Pôle Emploi ou le CPF. En effet, cela va rendre la formation beaucoup plus simple à financer et donc plus simple à vendre.

Si votre formation répond à ces 2 problématiques, c’est certainement une bonne formation. Pour en être sûr, il va vous falloir réaliser une étude de marché, afin de voir si votre formation peut trouver preneur.

Pour cela, il va vous falloir apprendre à connaître votre client cible et tester votre concept auprès de lui.

 

Faire sa demande de Numéro de Déclaration d’activité de formateur

Une fois que votre idée de formation est validée, vous serez prêt à entamer la paperasse administrative pour enfin devenir formateur. La première étape est le NDA (Numéro de Déclaration d’Activité de formateur). Pour pouvoir le demander, il vous faut :

Ce numéro est décerné par la DIRECCTE (DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) qui est l’organisme susceptible de contrôler votre organisme de formation durant toute son existence.

Une fois votre demande envoyée, le délai maximal est de 30 jours pour recevoir une réponse, positive ou négative.

 

formation présentielle

Passer son Datadock ou son Qualiopi

Vous avez obtenu votre NDA ? Félicitations, il vous reste maintenant à passer la certification Datadock ou Qualiopi.

En effet, Datadock, qui est encore valable jusqu’en 2021, ou Qualiopi, sa remplaçante, sont 2 certifications qui ont pour but d’apporter un certain gage de qualité aux OPCO et autres organismes de financement. Obtenir une de ces certifications permettra à votre OF (organisme de formation) de gagner en crédibilité aux yeux des futurs stagiaires et ainsi de les rassurer.

Pour cela, je vous conseille de vous faire accompagner, car les démarches sont bien plus compliquées et longues que pour l’étape précédente, surtout pour Qualiopi qui est, pour l’instant, payante.

 

Devenir éligible au CPF

Pour être éligible CPF, il faut tout d’abord que votre formation réponde aux exigences de ce mode de financement. Il faut, en fait, qu’elle soit professionnalisante. Si c’est le cas, vous allez alors pouvoir apparaître dans l’annuaire des formations finançables par le CPF, en faisant simplement la demande.

Il existe de nombreuses autres certifications qui peuvent faire progresser votre OF, comme le RNCP, le RS… mais elles ne sont pas essentielles au fonctionnement de votre organisme.

 

Vendre votre formation

Vous avez acquis toutes les certifications nécessaires ? Bravo, il vous faut maintenant vendre votre formation.

Vous avez préalablement appris à connaître votre client cible. Il va vous falloir vous servir de ce que vous avez pu apprendre sur ces derniers, afin d’identifier où et comment les toucher.

Une fois que ceci sera fait, vous serez en passe de promouvoir votre formation. Pour cela, vous allez pouvoir vous appuyer sur de nombreux canaux de communication, comme :

  • Les annuaires de formation
  • L’affiliation
  • Les réseaux sociaux
  • La réalisation d’un site internet performant et bien référencé sur Google
  • Les réseaux sociaux
  • Votre présence sur le site du CPF

Ceci est une liste non exhaustive, mais elle vous donne déjà quelques pistes pour vendre vos formations professionnelles.

 

devenir formateur Quelle méthode suivre pour devenir formateur professionnel ?

Vous pouvez devenir formateur professionnel de différentes manières. Voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous :

 

Réaliser vous-même les démarches

C’est tout à fait faisable, les démarches pour devenir formateur professionnel se trouvent sur le web et, pour quelqu’un de très à l’aise avec l’administratif, c’est réalisable. Vous risquez tout de même d’y passer du temps et d’avoir à repasser plusieurs fois sur certaines étapes. En effet, sur le web, vous pouvez trouver de nombreuses informations à ce sujet, mais parfois tout et son contraire.

Obtenir son numéro de déclaration d’activité, par exemple, peut vite devenir compliqué. Entre la convention à signer, tous les documents obligatoires à fournir au bon moment, le bon timing pour le début de la formation du stagiaire… chacune de ces étapes nécessaires à la demande de ce numéro, qui est le départ de votre aventure en tant que formateur d’adulte, peut donner lieu à un refus de la part de la Direccte. La Direccte est l’organisme qui valide les NDA et contrôle les organismes de formation ou OF tout au long de leur vie. C’est elle qui valide les demandes et attribue les NDA.

Il en est de même pour Datadock et sa remplaçante Qualiopi, qui sont 2 certifications qui vous permettront de rendre certaines de vos formations éligibles au financement par les OPCO (anciennement OPCA) et le CPF notamment. Remplir ce dossier seul est possible, mais demande une rigueur assez poussée et beaucoup de temps.

Il est possible de réaliser vous-même ces démarches, mais sachez que c’est tout de même énergivore et assez complexe.

 

Suivre une formation pour devenir formateur professionnel

C’est pour moi la meilleure solution pour devenir formateur professionnel rapidement et efficacement, surtout si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’administratif.

En effet, suivre une formation pour devenir formateur vous évitera de perdre beaucoup de temps et vous permettra, le plus souvent, d’obtenir votre NDA (Numéro de Déclaration d’Activité), votre Datadock ou votre Qualiopi beaucoup plus rapidement. Vous y découvrirez les pièges à éviter et la meilleure façon de remplir les différentes demandes de certification.

De plus, ces formations vont bien plus loin et vous informent des règles à suivre pour rester dans la légalité, vous apprennent également à délivrer vos enseignements de façon qualitative en présentielle, en distancielle ou en e-learning et, “cerise sur le gâteau”, certaines vous apprennent à vendre vos formations.

En effet, devenir formateur c’est aussi être capable d’utiliser les bons outils, de réaliser des présentations Powerpoint percutantes de qualité et aussi être en capacité de vendre efficacement ses contenus pédagogiques.

Ce type de formation peut également vous aider à trouver, valider votre idée de formation et à la formaliser de façon intelligente, pour la rendre finançable par les différents organismes.

Suivre une formation pour devenir formateur pour adulte vous apportera tout cela et vous fera gagner énormément de temps sur l’administratif.

 

Mon témoignage : Je suis devenu formateur professionnel en suivant une formation en e-learning

Personnellement, je suis un peu phobique administratif, mais je souhaitais pouvoir partager mes 15 années d’expérience en tant qu’entrepreneur et webmarketeur au travers de formations. J’ai préféré m’orienter vers une formation pour devenir formateur pro qui m’a aidé à réaliser mon rêve : transmettre mon savoir et vivre de cela. La formation est devenue grâce à cela, en 6 mois, l’une de mes principales sources de revenus.

Si j’avais tenté l’aventure seul, j’aurais certainement pris beaucoup plus de temps et surtout beaucoup moins bien gagné ma vie. En effet, lors de cette formation qui a été financée par mon OPCO de l’époque (le FIFPL), j’ai pu bénéficier de précieux conseils pour monter mon organisme de formation mais également pour créer, dispenser et vendre mes formations.

Pourquoi ai-je choisi l’e-learning pour devenir formateur pro ? C’est très simple, j’avais le choix entre du présentiel, du distanciel ou de la formation en ligne. J’ai opté pour l’e-learning, car ce mode d’enseignement m’a permis de consommer la formation à mon rythme, de revenir autant de fois que je le souhaitais sur les vidéos et de bénéficier des mises à jours à vie de son contenu. Je suis donc informé en tant que formateur à chaque fois qu’une réglementation change.

Lorsque je suis devenu formateur, les différentes démarches administratives se sont étalées sur plusieurs mois. Une formation e-learning, contrairement à du présentiel, m’a permis de regarder la vidéo qui concernait le remplissage du dossier Datadock, 3 mois après le début de ma formation. J’ai ainsi pu mieux remplir ma demande car les informations étaient bien fraîches pour moi, plutôt que si j’avais vu tout ceci en présentiel 3 mois auparavant.

 

 

Devenir formateur, à notre époque, est une très bonne idée. Gardez en mémoire que c’est un fabuleux métier que celui de formateur, mais qu’il comporte beaucoup d’administratif, surtout pour le devenir. Pour l’être moi-même, je ne peux que vous conseiller de sauter le pas, soit en vous appuyant sur une formation qui vous aidera à éviter de perdre du temps, soit en réalisant vous-même les démarches administratives nécessaires.

À vous de jouer, il ne vous reste plus qu’à choisir comment devenir formateur et ainsi réaliser votre rêve de gagner votre vie grâce à votre savoir, tout en aidant des gens à atteindre leurs objectifs !

 

Si vous souhaitez devenir formateur, cet article sur l’infopreneuriat peut vous intéresser : Infopreneur, qu’est-ce que c’est et comment le devenir ?