Le web a engendré de nouveaux métiers : bloggeur, youtubeur, webmaster, webdesigner… Vous avez peut-être déjà entendu parlé d’infopreneur?

Mais qu’est-ce que c’est, et comment se lancer dans l’infoprenariat ?

 

Un infopreneur : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un mot inventé récemment, qui n’est d’ailleurs pas encore dans le Larousse à l’heure où j’écris cet article. Il a été conçu en regroupant les mots “information” et “entrepreneur” et il caractérise les personnes qui vendent de l’information sur le web.

Parmi les différents types de contenus qui peuvent être vendus par un infopreneur, on peut trouver :

  • des formations en lignes,
  • du coaching,
  • des conseils,
  • des vidéos,
  • des livres blancs ou E-book.

Les infopreneurs commercialisent leurs informations via leur chaîne Youtube, via leur blog ou via les réseaux sociaux.

Cet entrepreneur du web tente souvent de devenir influenceur dans son domaine.

Quelles sont les revenus de l’infopreneur ?

Les revenus de ces free-lances du web sont principalement générés par plusieurs biais :

  • la publicité, qui est un moyen de monétiser son blog (Google AdSense) ;
  • la vente d’articles sponsorisés, encore une source de revenus qu’un blog peut procurer ;
  • l’affiliation en poussant les produits d’autres entrepreneurs et en touchant une commission sur chaque vente ;
  • la vente de contacts que l’infopreneur aura recueilli via son blog ;
  • l’emailing, une autre manière d’exploiter sa liste de contacts ;
  • la vente d’infoproduits.

A ma connaissance, les meilleurs d’entre eux peuvent générer des revenus assez incroyables, dépassant le million d’euro annuel. J’en connais quelques-uns, dans le domaine de la formation notamment, qui atteignent en effet ces montants là.

 

Sur quoi repose l’infoprenariat ?

infopreneurL’infoprenariat repose sur le principe que l’entrepreneur qui partage ses connaissances, en sait un peu plus sur le sujet que sa cible à qui il propose d’acheter son contenu, autrement appelé infoproduit.

Il s’agit là d’une nouvelle forme de business sur internet, qui permet de gagner de l’argent assez rapidement et souvent de manière passive. La plupart des infopreneurs se servent de cette activité en tant que complément de salaire. Cependant, si on est bon en marketing web ou en animation de communauté, il est largement possible d’en vivre à terme. Car oui, il est aujourd’hui possible de gagner sa vie grâce à son blog, ou sa chaîne Youtube ou en exploitant sa communauté sur des réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, Linkedin ou autre.

 

Quels sont les avantages à devenir infopreneur ?

Si cette nouvelle forme d’entrepreneuriat a été créée, c’est qu’il y a forcément des avantages.

 

La liberté d’entreprendre d’où on le souhaite

Lorsque vous assistez à une webconférence ou un webinar d’un de ces infopreneurs, le principal avantage qu’ils évoquent tous c’est la liberté.

En effet, vivre en commercialisant son savoir sur le web permet d’exercer son activité de n’importe où, quand on le souhaite et de ressentir un fort sentiment de liberté.

Les revenus passifs de l’infopreneur

Autre avantage non négligeable, l’infopreneuriat permet de générer des revenus passifs. C’est à dire des revenus qui tombent sans que l’on ait à produire d’action. En effet, la stratégie de ces entrepreneurs du web repose souvent sur l’automatisation des ventes, ce qui leur permet, une fois le contenu créé et leur tunnel de vente mis en place, de ne plus avoir qu’à suivre tout ceci à distance et à engranger les recettes.

Tout le monde peut être infopreneur

C’est un titre un peu mensonger, car il faut tout de même savoir un minimum se servir du web et de ses rouages pour se lancer dans cette aventure.

Cependant, chacun d’entre nous détient des informations intéressantes qui peuvent aider quelqu’un d’autre. Pour les trouver, il suffit de se poser la question : qu’est-ce que les gens me demandent lorsqu’ils m’appellent pour un service ? Au travail également, qu’est-ce que vos collègues viennent vous demander le plus souvent ? Et vous trouverez certainement votre infoproduit à vous.

Après, il pourra peut-être simplement générer un revenu complémentaire si la population cible qui peut être intéressée par cet infoproduit est restreinte ou alors vous permettre d’en vivre si le vivier de clients potentiels est plus important.

Très peu de frais à engager

On peut devenir infopreneur sans dépenser le moindre sous. Certains infoproduits demanderont tout de même des investissements, comme par exemple les formations E-learning, mais l’investissement de départ reste tout de même minime par rapport aux retombées financières envisageables.

Si le fait de lancer une entreprise sans investir d’argent vous intéresse, vous pouvez lire notre très bon article : Comment créer une entreprise sans argent ?

L’infopreneur ne craint pas la crise

De part la nature de ce qu’il vend et du fait que ses infoproduits sont vendus sur le WEB et donc accessibles en n’importe quelles circonstances, l’infopreneur n’a pas du tout ressenti les effets négatifs de la crise du coronavirus dont un entrepreneur classique à pu tant souffrir.

Peut-être même au contraire, vu que les gens pendant cette période ont passé leur temps sur internet, il est fort probable que leur chiffre d’affaire se soit vu impacté mais positivement.

C’est l’une des raisons qui poussent de plus en plus de monde vers infoprenariat.

Tous les autres avantages d’un free-lance “classique”

En effet, à ces avantages s’ajoute tout ce que vous pouvez lire dans notre article “Les avantages et les inconvénients de devenir free-lance“.

Car un infopreneur n’est autre qu’un freelance dont l’activité se situe essentiellement sur le web.

On y retrouve notamment :

  • 1.1 Le libre choix de sa stratégie
  • 1.2 La fierté d’avoir monté son business
  • 1.3 Travailler pour soi au lieu d’enrichir un patron
  • 1.4 Le free-lance gagne souvent plus qu’un salarié

 

Comment devenir infopreneur ?

Ca fait rêver de devenir infopreneur n’est ce pas ? Mais comment faire ? Par où commencer ?

Quelles sont les compétences requises pour devenir infopreneur ?

devenir infopreneurL’infopreneur doit savoir :

  1. Créer des contenus uniques, intéressants et qui vont être visibles sur le web (articles de blog, vidéos, formations, livres blancs …)
  2. Générer toujours plus de trafic que ce soit via le référencement naturel, le social selling ou les vidéos sur Youtube
  3. Monétiser son blog et optimiser son taux de conversion
  4. Gérer son entreprise

Si je n’ai pas ces compétences comment faire ?

Il existe, de nos jours, de nombreuses formations pour devenir infopreneur. Elles ne se valent pas toutes, il vous faudra chercher celle qui vous permettra d’acquérir les compétences qu’il vous manque pour pouvoir monter votre business rentable sur le web.

Quel statut juridique pour l’infoprenariat ?

Il va de soi que si ça n’est pour vous qu’un complément de revenu ou si vous débutez, le statut de micro-entreprise semble le mieux adapté à vos besoins.

Par contre, au bout d’un moment, si vos revenus dépassent le plafond de l’auto-entreprise, il vous faudra évoluer vers une SASU ou une EURL.

Il est intéressant de constater qu’un infopreneur a rarement de salariés. Il préfère la plupart du temps recruter des freelances pour l’épauler et leur sous-traiter les tâches dont il ne veut pas.

 

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur cette nouvelle forme d’entrepreneuriat. Il y aurait encore énormément de choses à dire sur ce sujet car, comme c’est un business récent, il évolue constamment et très rapidement. Je tenterai d’écrire d’autres articles sur l’infoprenariat sur mon blog. Donc si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter pour rester informé et profiter de toutes les informations que je partage sur ce blog.