Comment financer la création de son entreprise ?

La création d’une entreprise est loin d’être un projet facile, vous devez énormément vous investir sur plusieurs plans. Vous devez surtout savoir qu’une création d’entreprise ne se limite pas uniquement à une étude de marché, un business plan et des démarches administratives. Il est également important de prendre le temps de trouver une source de financement permettant d’avoir un capital de départ pour assurer le bon déroulement du projet. Plusieurs alternatives s’offrent à vous et cet article vous propose de les découvrir.

 

Le prêt bancaire, le financement traditionnel pour créer une entreprise

création entreprise créditLorsqu’on évoque la question de la création d’entreprise, la première chose à laquelle la majorité des personnes pense pour le financement est bien évidemment le prêt bancaire. Généralement, les organismes bancaires ne sont pas en mesure de vous fournir l’intégralité des fonds nécessaires pour démarrer votre entreprise. Elles exigent ainsi un minimum d’apport personnel et peuvent accorder entre 60 % et 70 % de la somme nécessaire pour le démarrage. Cela nécessite donc de faire des recherches et des comparaisons pour déterminer la meilleure offre de banque pour votre projet de création d’entreprise. 

Vous trouverez facilement des sites en ligne comme Matchbanker France qui vous permet de trouver le meilleur prêt pour vous.

Dans tous les cas, il est important de savoir que les banques n’imposent aucune règle précise sur la durée des prêts professionnels. Cependant, vous êtes en mesure de réduire la durée pour limiter le coût de l’emprunt. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est préférable de fixer une durée de remboursement de 5 à 7 ans. Vous n’aurez aucun mal à trouver une banque qui accepte de financer un fonds de commerce, un besoin en fonds de roulement ou encore des investissements physiques. Mais pour vous accorder des prêts, une caution est exigée pour garantir le remboursement. Vous pouvez ainsi mettre des biens en garantie ou alors recourir au dispositif de cautionnement dédié aux porteurs de projet. Il s’agit entre autres de la garantie création, du Fonds de garantie de France ACTIVE pour les entrepreneurs en difficulté ou encore le Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF).

 

L’apport personnel pour financer la création d’entreprise

Le meilleur moyen de financer la création de son entreprise est de constituer un capital de départ grâce à un apport personnel. En effet, peu importe la taille ou la forme juridique de l’entreprise que vous souhaitez mettre en place, il est indispensable de mobiliser des ressources personnelles. Celles-ci ne couvriront certes pas l’ensemble des dépenses pour la réussite du projet, mais elles limiteront le montant des prêts vous donnant de meilleures chances de les avoir. Avec votre apport personnel, vous montrez aux différents organismes votre engagement dans le projet de création de votre entreprise. Obtenir un prêt devient ainsi plus simple si vous disposez d’un apport personnel.

 

L’aide de la famille et des amis pour votre projet de création

À défaut d’avoir des fonds propres, il est possible de s’appuyer sur les membres de votre famille ou des connaissances pour financer la création de son entreprise. Mais, même si vous disposez d’un apport personnel, le financement provenant de la famille et des amis constitue un excellent complément qui pourrait vous éviter un prêt bancaire. En apportant sa contribution pour constituer le capital de l’entreprise, chaque individu devient ainsi actionnaire et peut percevoir des revenus générés par l’activité. Il peut dans le cas contraire les perdre si l’entreprise est fermée en cas d’échec.

Il est donc important de réussir à convaincre les membres de votre famille ou vos amis pour qu’ils prennent le risque de financer votre projet. Pour cela, il est primordial de leur présenter un business plan parfaitement détaillé capable de mettre en lumière vos ambitions. N’hésitez pas à leur faire savoir qu’avec le financement de l’entreprise qui sera bien évidemment formalisé, ils pourront bénéficier d’avantages fiscaux assez intéressants dont notamment la réduction de l’impôt sur le revenu.

 

Le crowdfunding comme financement pour la création d’entreprise

Un autre moyen efficace de financer la création de son entreprise est de recourir au crowdfunding. En effet, cette solution permet d’éviter de faire des affaires avec vos proches au risque de voir votre relation se détériorer en cas d’échec. Le crowdfunding consiste donc à faire appel à de tierces personnes pour financer la création d’entreprise. Très prisée par les startups, la campagne de crowdfunding demande beaucoup de rigueur pour obtenir le financement nécessaire. Il est important de montrer aux potentiels investisseurs que votre projet est non seulement crédible, mais innovant.

Cela s’explique par le fait que la plupart d’entre eux sont plus portés par des idées d’entreprise novatrices capables de séduire les consommateurs et générer des revenus substantiels. Vous devez donc être en mesure de bien présenter votre projet et au besoin utiliser des photos et vidéos pour être convaincant.

 

Le crédit-bail pour les biens mobiliers et immobiliers

financement entreprisePour le démarrage et le fonctionnement de votre activité, vous aurez certainement besoin d’acquérir des biens mobiliers ou immobiliers. Le crédit-bail est donc une source de financement par lequel l’organisme porteur prend en charge l’achat des matériels. Il établit ainsi un contrat de location énumérant les mensualités de paiement. Au terme du contrat, vous devenez ainsi propriétaire des équipements ou biens initialement mis en location. Il s’agit d’un financement facile à obtenir en dépit du fait que le coût du crédit-bail est plus élevé que celui d’un emprunt bancaire classique.

 

Le microcrédit, l’alternative efficace au crédit bancaire

Tous les entrepreneurs n’ont pas la chance d’accéder à un prêt professionnel classique ou à un crédit-bail. Mais, il n’y a pas de quoi désespérer, car il est possible de recourir à un microcrédit pour financer la création de son entreprise. Celui-ci est généralement plus simple à obtenir, mais reste tout de même une offre bien encadrée. Votre demande fera donc l’objet d’une étude minutieuse par l’organisme prêteur. Il est toujours nécessaire de fournir toutes les pièces attestant votre crédibilité et disposer d’arguments solides.  

L'auteur : Frédéric COURTOIS
L'auteur : Frédéric COURTOIS

En tant que fondateur de Madeinentreprise.fr, je me suis spécialisé en création d'entreprise et en Web Marketing. Mon expérience et mon besoin de me former, de m'informer et de rester perpétuellement en veille me permettent de vous proposer des contenus toujours plus pertinents. Je partage avec vous mon savoir au travers de formations, d'articles de blog, de livres blancs et d'outils pour vous aider à créer ou gérer votre entreprise le plus sereinement possible. N'hésitez pas à me poser des questions via les commentaires ou le formulaire de contact, j'y répondrai.

Bonne visite sur Made-in-entreprise.fr

Ces articles peuvent également vous intéresser

Restez informé

Inscrivez-vous et recevez de l'information régulièrement sur la formation et l'entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé
Inscrivez-vous à la newsletter de l'entrepreneur !