Comment trouver un nom d’entreprise pertinent et libre ?

Lors d’une création d’entreprise, trouver un nom d’entreprise pertinent, percutant et libre n’est pas chose aisée. De nombreux paramètres rentrent en compte pour le choix d’un nom de marque, sans compter les vérifications nécessaires et sa protection.

 

Trouver la bonne idée de nom d’entreprise

Vous avez une idée intéressante pour créer votre entreprise ? Il vous faut donc maintenant trouver le nom le plus adapté à votre future activité et à l’orientation que vous souhaitez donner à votre projet. Comment trouver la bonne idée qui vous mènera vers le bon nom d’entreprise ?

 

Chercher la bonne idée de nom soi-même

Si vous avez un esprit créatif, pourquoi ne pas chercher vous-même ce nom ? Plusieurs conseils, si vous choisissez cette méthode, essayez de faire une short liste dans laquelle vous garderez 3 à 5 noms d’entreprise potentiels, puis servez-vous des réseaux sociaux pour demander sous forme de sondage l’avis de vos proches et amis. Ils servent aussi à cela ;-).

Trouver la dénomination de son entreprise soi-même apporte une grande fierté. Cependant, attention, car cela peut prendre beaucoup de temps et vous faire perdre de précieuses journées lors de la création de votre entreprise.

 

 

Utiliser un générateur de nom d’entreprise

Si vous n’avez pas d’inspiration, il existe de nombreux générateurs de noms d’entreprise, gratuits ou non, qui pourront vous aider à trouver des pistes.

Ils ne se substitueront pas à la créativité de l’esprit humain, mais vous donneront sûrement de très bonnes idées qu’il vous faudra affiner par la suite.

Je vous encourage à utiliser notre générateur de nom d’entreprise gratuit. Très simple d’utilisation ce simulateur de dénomination vous permettra d’obtenir en 30 secondes plusieurs dizaines de noms d’entreprise.

 

Faire appel à une agence spécialisée dans la création de nom d’entreprise

Ceci reste encore une valeur sûre. Un professionnel aura plus de recul et plus l’habitude que vous pour identifier et vous proposer les noms d’entreprise les plus pertinents pour votre projet.

De plus, ils effectueront eux-mêmes toutes les formalités de vérification du ou des noms proposés. Il vous faudra, par contre, identifier la bonne agence, ce qui n’est pas toujours chose aisée. En effet, ces agences proposent souvent 3 ou 4 noms, il faudra donc bien identifier le professionnel de confiance qui va travailler sur votre marque.

 

Les critères d’un bon nom d’entreprise

Lorsque l’on cherche un nom d’entreprise on se pose souvent juste la question de sa sonorité et de se signification. C’est un bon début, cependant, cette dénomination va vous suivre tout au long de la vie de votre business. Il est donc important de réfléchir de manière plus large et à long terme.

 

Pensez à l’évolution de votre entreprise

L’erreur la plus commune, lors du choix d’un nom d’entreprise, est de ne pas penser aux évolutions possibles de votre activité.

J’ai l’exemple d’un ami qui a appelé son e-shop CDiskite. Sauf que pour développer son activité, il a dû se mettre à vendre des produits et des services beaucoup plus éloignés du domaine principal qui était le Kitesurf. Sa boutique en ligne a donc perdu en crédibilité et en cohérence. Il aurait certainement pu anticiper cela en choisissant un nom d’entreprise plus généraliste.

Servez-vous donc de votre business plan pour tenter d’anticiper ce genre de chose et choisir un nom d’entreprise adapté aux évolutions de votre future structure.

 

Adaptez votre nom à vos futurs clients et votre activité

En effet, il faudra trouver un nom d’entreprise qui sera adapté à votre cible. Cela parait évident mais si vous appelez votre société C Discount et que vous souhaitez vendre des produits haut de gamme, cela risque d’être plus compliqué.

 

Choisissez un nom facile à retenir

Les noms trop compliqués ou longs peuvent vous desservir, notamment au moment d’épeler votre adresse mail qui sera donc aussi longue, ce qui pourra provoquer de nombreuses erreurs.

 

Pensez à la revente

Lorsque l’on créé une entreprise, on ne pense pas forcément à la revente. Pourtant, de nombreuses erreurs pourraient être évitées si on anticipait cette étape :

  • Le choix du statut : il est plus difficile de revendre une micro-entreprise qu’une EURL ou SAS. Il en est de même pour le nom d’entreprise.
  • Évitez d’y intégrer votre nom : un éventuel acquéreur serait obligé de changer le nom en cas de rachat de votre entreprise.

Par exemple, un de mes clients a souhaité créer une entreprise spécialisée dans la rénovation d’intérieur. Il a, contre mon avis, choisi le statut de micro-entreprise, non adapté à son activité, et un nom d’entreprise trop marqué pour une éventuelle revente « Valin Solution ». Il aura donc du mal à céder son activité à cause de ces 2 choix, car le repreneur ne pourra acheter que le fond de commerce et devra changer le nom de son entreprise.

 

Vérifier la signification dans plusieurs langues

Voici une grosse erreur que j’espère vous ne commettrez pas. Peut-être que votre activité n’est pas encore prévue à l’international mais imaginez que des perspectives se débloquent pour vous et que vous n’ayez pas vérifié la traduction de votre marque à l’étranger. Cela pourrait faire désordre.

Par exemple, Coca Cola, lors de son lancement en chine à choisi le nom de « Kekou kela » proche de mots chinois signifiant : Jument fourrée à la cire. Autant vous dire que la marque au soda a vite corriger le tire en choisissant le nom de marque : « Kekou kele » voulant dire « bonheur en bouche », beaucoup mieux pour espérer percer.

Vous devez maintenant mieux comprendre l’importance de vérifier la traduction de votre nom d’entreprise.

 

Vérifiez que le nom choisi est bien libre

Il est essentiel de vérifier que le nom d’entreprise que vous avez choisi ne soit pas déjà pris. Pour cela, il y a plusieurs paramètres à vérifier :

L’INPI , vérifier la disponibilité de votre nom et le déposer : 

L’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) est spécialisée dans la protection des droits sur les titres de propriété intellectuelle.

Enfant qui a une ampoule sur la tête qui s'allume car il a une idée

Elle met à votre disposition un fichier qui vous permettra de vérifier si le nom que vous avez choisi est bien libre. En effet, en cas de dépôt par quelqu’un d’autre, cet « acte de propriété » sera répertorié. Il vous est donc fortement conseillé de le consulter via leur site internet ou en vous rendant dans l’agence INPI la plus proche de chez vous.

 

Pour aller plus loin voici la section du site de l’INPI qui traite de la propriété intellectuelle et des marques: Inpi

 

Le Web : 

Vous arrêter à l’INPI serait une erreur, car de nombreuses personnes ne déposent pas le nom de leur entreprise. Il est donc essentiel de regarder sur Google si un site utilisant le futur nom de votre entreprise existe.

Certaines jurisprudences ont donné raison à une entreprise qui n’avait pas déposé son nom d’entreprise mais qui l’utilisait depuis des années face à quelqu’un qui venait de le déposer et l’utilisait depuis moins longtemps. Donc, autant éviter ce genre de situation.

 

Protection du nom d’entreprise

Il est fortement conseillé de déposer le nom de votre entreprise afin d’éviter les mauvaises surprises. Mais cela à un coût. Il vous faudra compter 190 euros. En effet, l’INPI demande à minima cette somme.

Tout dépend, des paramètres que vous allez choisir lors de l’enregistrement de votre marque, le nombre de domaine pour lequel vous allez le déposer.

Attention aux noms qui comporte des mots même en anglais. J’ai été moi-même confronté à cela en tentant de déposer : Let Me Learn.

J’ai reçu un refus de la part des contrôleurs de l’Institut National de la Propriété intellectuelle. Ce nom n’était pourtant pas déjà déposé, cependant, les mots « Let me learn » traduits en Français : Laisse moi apprendre, sont d’après eux trop proche de mon activité : la formation. De plus même si c’est de l’anglais, le dépôt de nom d’entreprise contenant des mots de droit commun n’est pas autorisé. J’ai donc perdu 190€ car il n’y a ni remboursement ni deuxième chance. J’ai du pour ce type de marque, comme pour « Le slip français », par exemple, déposer un logo pour la protéger.

 

Quels sont les pièges courants à éviter lors du choix du nom de votre entreprise ?

Le choix du nom de votre entreprise est crucial car il peut avoir un impact significatif sur la perception que les clients ont de votre entreprise. Cependant, il existe des pièges courants que vous devez éviter pour ne pas tomber dans le piège de choisir un nom qui ne convient pas à votre entreprise ou qui peut nuire à votre réputation. Voici les pièges courants à éviter lors du choix de votre nom d’entreprise.

 

Choisir un nom trop complexe ou difficile à prononcer

Lorsque vous choisissez un nom d’entreprise, assurez-vous qu’il est facile à prononcer et à retenir. Si le nom est trop complexe ou difficile à prononcer, les clients auront du mal à le retenir et peuvent finir par oublier votre entreprise. Il est également important de s’assurer que le nom est facilement compréhensible dans toutes les langues, surtout si vous avez une clientèle internationale.

 

Utiliser des noms trop génériques ou descriptifs

Les noms d’entreprise génériques ou descriptifs peuvent sembler une bonne idée, car ils décrivent ce que fait votre entreprise, mais cela peut également être un piège. Ces noms sont souvent déjà utilisés par d’autres entreprises et peuvent être difficiles à protéger légalement. En outre, ils ne sont pas très mémorables et ne vous aideront pas à vous différencier de vos concurrents.

 

Choisir un nom qui limite votre croissance future

Lorsque vous choisissez un nom d’entreprise, pensez à l’avenir et à la croissance potentielle de votre entreprise. Évitez de choisir un nom trop limitatif qui pourrait restreindre votre croissance future ou que vous pourriez regretter à l’avenir. Il est important de choisir un nom qui soit assez souple pour que vous puissiez l’adapter à mesure que votre entreprise se développe.

 

Ne pas effectuer de recherches de marque

Il est essentiel de faire des recherches de marque approfondies avant de choisir un nom d’entreprise. Cela vous aidera à éviter d’utiliser un nom qui est déjà enregistré par une autre entreprise, ce qui pourrait vous exposer à des problèmes juridiques et financiers. Il est également important de vérifier que le nom est disponible sur les réseaux sociaux et les noms de domaine pour éviter toute confusion avec d’autres entreprises.

 

Trouver un nom d’entreprise intéressant et marquant, n’est donc pas chose aisée. Cependant, s’y attarder pour pérenniser sa structure et penser à long terme est une bonne chose. N’hésitez pas à utiliser notre générateur de nom d’entreprise gratuit, il vous donnera certainement plusieurs pistes.

 

Pour aller plus loin : 

Comment réaliser une bonne étude de marché ?

Pourquoi et comment faire un business plan ?

Comment choisir le statut juridique de son entreprise ?

Qu’elles sont les aides à la création d’entreprise ?

Financement et création d’entreprise : mode d’emploi

Les démarches administratives et obligations légales

Les outils du créateur d’entreprise

Les Formations à la création d’entreprise

L'auteur : Frédéric COURTOIS
L'auteur : Frédéric COURTOIS

En tant que fondateur de Madeinentreprise.fr, je me suis spécialisé en création d'entreprise et en Web Marketing. Mon expérience et mon besoin de me former, de m'informer et de rester perpétuellement en veille me permettent de vous proposer des contenus toujours plus pertinents. Je partage avec vous mon savoir au travers de formations, d'articles de blog, de livres blancs et d'outils pour vous aider à créer ou gérer votre entreprise le plus sereinement possible. N'hésitez pas à me poser des questions via les commentaires ou le formulaire de contact, j'y répondrai.

Bonne visite sur Made-in-entreprise.fr

Ces articles peuvent également vous intéresser
Restez informé
Inscrivez-vous et recevez de l'information régulièrement sur la formation et l'entrepreneuriat.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé
Inscrivez-vous à la newsletter de l'entrepreneur !